Conduite accompagnée

De quoi s’agit-il ?

La Conduite Accompagnée permet, après une formation initiale en école de conduite, d’acquérir une expérience au volant en toute confiance, sous le contrôle d’un accompagnateur, dans les conditions de circulation les plus variées possibles, avant le passage des épreuves pratiques et l’obtention du permis de conduire et de l’autonomie.
La conduite avec l’accompagnateur se déroule sur une durée d’au moins un an et une distance parcourue de 3 000 km minimum.
Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires.

Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.
Le 1er rendez-vous pédagogiquea lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale. C’est généralement un rendez-vous collectif avec d’autres élèves et leurs accompagnateurs.
Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus.
Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière. Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l’élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.

Conditions d’inscription

  • être âgé d’au moins 15 ans
  • avoir l’accord de son représentant légal et de l’accompagnateur (si diffèrent du représentant légal)
  • avoir l’accord de l’assureur du véhicule

Quels avantages ?

Acquérir une expérience de conduite. Gagner ainsi en confiance pour le passage pratique de l’examen, mais aussi en tant que futur conducteur.
Un taux de réussite plus important lors du passage de l’épreuve du permis avec 69,5 % de réussite contre 51,9 % par la filière traditionnelle.
Une période de permis probatoire réduite pour les candidats « AAC » : les nouveaux titulaires disposent d’un capital initial de 6 points sur leur permis. Pour en obtenir 12, ils devront attendre 3 ans sans commettre d’infraction s’ils sont passés par la filière traditionnelle d’apprentissage de la conduite, mais seulement 2 ans via l’AAC.

La formation initiale

Avant de pouvoir conduire avec l’accompagnateur, il faut suivre une formation initiale qui comprend :

  • une évaluation préalable d’une heure
  • une formation théorique sur les enjeux de la sécurité routière et permettant de préparer l’épreuve théorique générale dite épreuve du « code »
  • une formation pratique (cours de conduite) dont la durée ne peut être inférieure à 20 heures.

Une fois l’examen du code obtenu, et lorsque le niveau de conduite est jugé satisfaisant par l’enseignant après au moins 20 heures (ou davantage si l’enseignant le juge nécessaire) de formation initiale obligatoire, le jeune peut commencer à conduire avec un accompagnateur. L’enseignant lui délivre alors une attestation de fin de formation initiale (AFFI).

Qui peut être accompagnateur ?

Pour être accompagnateur, il faut :

  • être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans sans interruption
  • avoir obtenu l’accord de son assureur
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits (homicides et blessures involontaires, conduite sous l’emprise d’état alcoolique, délit de fuite…)
  • être mentionné dans le contrat signé avec votre école de conduite
  • participer à l’évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l’apprenti conducteur

Il est possible, pour l’élève, d’avoir plusieurs accompagnateurs, y compris hors du cadre familial.
Les candidats inscrits en conduite accompagnée peuvent désormais passer leur permis dès 17 ans et demi, contre 18 ans auparavant. Toutefois, en cas de réussite à l’examen, les candidats de moins de 18 ans devront encore attendre leur majorité pour pouvoir conduire.

La durée de validité de 4 mois du CEPC commence à compter du jour des 18 ans du candidat.

Tarifs                  

                                                            

Dossier d’inscription

Pièces à fournir